alt= alt= alt=

La reconnaissance de la Qualité de travailleur handicapé

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) donne un droit d’accès à des dispositifs d’accompagnement dans l'emploi ou de maintien dans l’emploi.

 

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) permet  :
  • d'accéder prioritairement à des dispositifs d'aide à l'emploi,
  • de bénéficier d’aménagements en entreprise (aménagement d’horaires ou du poste de travail, d’aides à l’insertion professionnelle ou à la formation),
  • d'être accompagner par un service d’appui au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés (SAMETH),
  • d'être accompagner dans la recherche d'emploi (via Pôle Emploi)  ou par un réseau d’accompagnement spécialisé à la (Cap Emploi),
  • d'accéder à la fonction publique par voie de concours ou par recrutement contractuel. 

Les entreprises qui ont des salariés ayant la RQTH, peuvent bénéficier d’aides proposées par l’AGEFIPH (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion professionnelle des Personnes Handicapées), ou le FIPHFP (Le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique), de primes à l’insertion, d’aide à la création de postes par l’acquisition de matériel ou d’aménagements spécifiques sur le lieu de travail… 

Qui reconnaît la qualité de travailleur handicapé ? 

La demande de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé doit être déposée à la MDPH.

C’est la Commission des Droits à l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui reconnaît la qualité de travailleur handicapé.  

La Reconnaissance Qualifiée de Travailleur Handicapé peut rester confidentielle : le salarié n’est pas tenu de révéler son statut à son employeur, actuel ou futur. 

Une personne en situation de handicap a tout intérêt à faire cette demande, sachant qu’elle seule peut décider de faire valoir son statut auprès d’employeurs.